Lexique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9

Abaque Tableau de référence indiquant la position d’un projecteur en regard de la dimension de l’écran.
AES/EBU Standard audio-numérique de l’Audio Engineering Society (AES) et de l’European Boadcasting Union (EBU), permettant un échantillonnage de 32, 44,1 et 48 Khz à 16 bit de quantification. Les signaux sont transmis par cables XLR qui permettent un transport du signal symétrique.
Aliasing Défaut de l’image occasionné par une trop grande compression ou un mauvais filtrage de l’image. Cet artefact se caractérise par des lignes diagonales en ” escalier”.
Analogique Signal audio ou vidéo variant de manière continue. Il ne dispose pas d’échantillonnage et donc se dégrade au fil des copies conrtrairement au signal numérique.
Anamorphisme Compression de la hauteur d’une image 16/9 afin de l’intégrer dans un ratio 4/3. L’anamorphisme donne une meilleure qualité que le format “letter box”, la résolution étant supérieure de 33 %.
ANSI (American National Standards Institute) Protocole de mesure de la luminosité, de l’homogénéité et du contraste des vidéoprojecteurs.
Antialiasing Anticrénelage. Technique d’élimination du crénelage d’une image par le lissage des lignes et des contours.
Artefact Effets indésirables créés par des erreurs dans le signal numérique
Balayage C’est le parcours de gauche à droite et de haut en bas effectué par le faisceau d’électrons que le tube cathodique envoie sur les lignes entrelacées, paires et impaires, de diodes luminescentes recouvrant un écran de télévision.
Balayage progressif (Progressive Scan) Technologie permettant un balayage complet de l’écran en une seule fois. Procure des images de haute qualité , nettes et sans scintillement. Le système classique, appelé balayage entrelacé, affiche l’image en 2 fois sur l’écran (lignes paires puis lignes impaires) et provoquent des perturbations visibles à l’oeil nu.
Balayage entrelacé (Interlaced scan) L’image est divisée en deux trames, une trame pour les lignes impaires (trame supérieure) et une trame pour les lignes paires ( trame inférieure), puis elle est affichée en les entrelaçant. La seconde trame est affichée avec un décalage d’un 50ème de seconde en PAL (un 60è de seconde en NTSC). La persistance de la trame précédente dans l’oeil donne l’illusion de voir des images complètes . Dans le cas de séquences avec des mouvements prononcés, les trames d’une même image peuvent ne pas être identiques ce qui se traduit par un artefacte visuel (fines bandes noires ou blanches) lors de la conversion vidéo.
Bande passante Largeur du spectre des fréquences d’un signal traité par un système électronique sans dégradation.
Bitrate Débit binaire, nombre de bits par seconde.
BNC (Bayonet Neil Cancelman) Connectique professionnelle à une broche utilisée essentiellement pour les signaux vidéo. Cette connectique s’insère et se bloque en faisant un quart de tour vers la droite. Câble coaxial avec un systeme de verrouillage à baïonnette.
Capteur Dispositif transformant l’état d’une grandeur physique observée en une grandeur électrique.
CCD (Charge Coupled Device) Capteurs lumières des caméras vidéo.
Chromakey Dispositif formant un signal de découpe permettant d’incruster un personnage filmé sur un fond bleu uniforme dans une image vidéo.
Chrominance (C Y/C) Partie du signal vidéo qui définit les couleurs de l’image à partir des trois couleurs primaires rouge,vert et bleu. , désigné par la lettre C (Y/C)
Cinch Type de connectique coaxiale standard à une broche utilisée pour véhiculer aussi bien des signaux vidéo qu’audio. également connu sous les appellations de jack ou prise RCA.
Coaxial Câble et connecteurs (BNC, Cinch…) véhiculant des signaux vidéo, audio ou numériques.
Commutation / Commuter Passer d’une source à une autre sur un appareil disposant de deux entrées au minimum.
Composante (ou YUV) Technique de codage des couleurs primaires RVB qui sépare la luminance (Y) de la chrominance (C). La chrominance est elle -même séparée en 2 signaux U (ou BY) et V (ou CY).
Composite Signal qui achemine de façon mélangée les fréquences des signaux de luminance (Y) et de chrominance (C).
Compositing (Motion Design) Ensemble de méthodes numériques consistant à mélanger plusieurs sources d’images pour en faire un plan unique.
Compression numérique Réduction du nombre de bits utilisés pour représenter un élément de données.
Contraste Rapport de luminosité entre les parties les plus claires et les plus sombres d’une image.
Convergence Superposition des trois couleurs primaires(RVB) afin de reproduire le spectre de couleur de l’image.
Couche Alpha Couche invisible en niveaux de gris associée à une image afin de créer un masque isolant certaines parties de cette dernière. Elle permet d’obtenir un effet gradué de transparence;
Cross Color Artefact résultant de l’interprétation comme signal de chrominance d’un signal de luminance de fréquence élevé. Il se caractèrise sous la forme de tâches de couleurs dans des zones extrêmement détaillées de noir et blanc.
CRT (Cathode-Ray Tube) Tube cathodique
Désentrelacement Le désentrelacement est la technique qui consiste à reconstituer sur un écran progressif (moniteurs d’ ordinateur, rétroprojecteurs ) une image à trame unique à partir d’une image composée de deux trames entrelacées (vidéo). Il permet d’éliminier l’artefacte des fines bandes noires ou blanches visibles lors des mouvements rapides. Il s’agit d’un procédé destructif à n’utiliser que si nécessaire.
Diode électroluminescente (DEL ou LED) Composant électronique capable d’émettre de la lumière lorsqu’il est parcouru par un courant électrique. Appelé aussi LED ( light-emitting diode).
D-Sub DE 15 (VGA) Connecteur à 15 broches permettant de transporter le signal vidéo en composantes RVB ou les données informatiques selon le protocole RS-422.
Débit numérique Le débit est une mesure de la vitesse de transmission des données numériques . Il s’exprime en octets / seconde ou bits / seconde.
Digital (Numérique) Codage binaire sous forme de 0 et 1.
Digital Signage Terme anglais désignant la publicité sur le lieu de vente par l’intermédiaire de la diffusion vidéo sur des écrans plats.
DLP/DMD (Digital Light Processing/Digital Micromirror Device) Technologie de certains vidéoprojecteurs dans laquelle on utilise des miroirs microscopiques placés sur une matrice.
Downconvertir/Downconversion Conversion d’un signal haute définition en un signal SD.
Downscaling Convertir un signal pour l’afficher dans une résolution inférieure.
DV Système d’enregistrement numérique correspondant à environ 500 points/ligne de résolution. Compression de 1:5. Luminance échantillonnée à 13,5 MHz et chrominance à 6,75 MHz. Echantillonnage de la chrominance : 4:2:0. Son enregistré en 16 bits/48 kHz ou en 12bits/32kHz.
DVD (Digital Versatile Disc) Vidéodisque de 12 cm de diamètre au format MPEG2.
DVI (Digital Visual Interface) Connexion vidéo numérique permettant une transmission optimale des signaux vidéo haute définition.
Echantillonnage Il s’agit de la modulation d’un signal analogique d’évolution continue avant sa numérisation . La fréquence d’échantillonage correspond au nombre de relevés d’ information effectués lors de la transformation. Un taux d’échantillonage de 48KHz signifie que 48000 échantillons sont prélevés et convertis par seconde.
Entrelacement Voir Balayage entrelacé
Esclave (Slave) Machine asservie qui reçoit des commandes en provenance d’un appareil maître.
Focale Distance exprimée en millimètre entre le centre optique de l’objectif et la surface sensible touchée par les rayons lumineux que reflète un sujet.
Focalisation Action de mise au point
Frame Le frame désigne une image vidéo complète formée de deux trames ( paire et impaire) entrelacées.
Fréquence Nombre d’oscillations par seconde exprimé en hertz (Hz)
Genlock Disppositif incorporé à une source d’images vidéo permettant de la synchroniser avec une autre source.
Grille de déformation Fonction logicielle permettant d’adapter la projection à une forme particulière de support de diffusion ou de corriger les déformations liées au difficultés de projection.
Hdmi (High Definition Multimedia Interface) Connexion numérique haute définition audio/vidéo sur un seul câble.
Hdtv (High Definition TeleVision) Télévision numérique haute définition.
Hertz (Hz) Unité de mesure des fréquences. un hertz = un cycle (une vibration) par seconde.
Jitter Le jitter correspond à une instabilité de l’image lors de la diffusion de vidéos (effets de saccades, vibrations …).
Letter-box (ou Letterbox) Redimensionnement afin d’afficher une image au rapport 16:9 sur un support de diffusion 4:3. Il permet de préserver toute la largeur de l’image d’origine et se caractérise par l’ utilisation en haut et en bas de l’image de bandes noires.
Ligne Trajectoire tracée sur le tube d’un écran cathodique par un faisceau d’électrons. En Pal ou Secam, on dénombre 625 lignes par image et 25 images par seconde. La fréquence ligne est donc de 625 x 25 = 15.625 Hz.
Loop (Boucle) En audio ou vidéo, ce terme désigne une séquence pouvant se répéter indéfiniment.
LTC (Longitudinal Time Code) Code temporel inscrit sur une piste audio afin de synchroniser différents equipements.
Luma key ou Lumakey Signal de luminance vidéo permettant une incrustation d’image par un niveau de luminosité. L’incrustation d’une image A sur une image B génére un signal de découpe : Il est choisi une valeur de luminosité dans l’image B qui deviendra transparente. Dans cet espace apparaît l’image A. Cette technique se rapproche du chroma key .
Lumen Unité de mesure de la luminosité d’un flux.
Luminance (Y) Informations de niveaux de gris constituant une image vidéo noir et blanc.
Lux Unité d’éclairement. Il caractérise le flux lumineux reçu par unité de surface. Contrairement au lumen, il prend en compte la réflexion de l’écran.
Mapping vidéo Projection d’une image en deux dimensions sur un objet en trois dimensions.
Masque Procédé utilisé dans les effets spéciaux ou le mapping vidéo pour délimiter une zone particulière d’une image vidéo.
Mb/s (Megabits par seconde) Unité de mesure de flux ou débit numériques. Les DVD sd ont un débit variant entre 6 et 10 Mb/s, les DVD Blue Ray un débit maximum de 45 Mb/s.
MPEG (Motion Picture Expert Group) Standard de compression. Parmi les déclinaisons principales, on recense le MPEG-1, standard des cd-Rom et des cartes mémoire flash, produisant une qualité assimilable au VHS; le MPEG2, de bien meilleure qualité, standard de toute diffusion Broadcast et du DVD; enfin le MPEG-4 pour compresser des fichiers très lourds et faciliter la diffusion de films sur Internet.
NTSC (National Television System Committee) Standard en vigueur aux Etats-Unis et au Japon. Le balayage du NTSC 3.58 est de 525 lignes, 30 images seconde, 60 Hz.
Numérique Information ou signal ne pouvant prendre à un instant donné que deux valeurs, soit 0 soit 1. Voir Digital.
Pal (Phase Alternation Line ou Phase Alternative Line) Système de codage couleur 625 lignes/25 images par seconde en vigueur notamment en Europe.
Pan & Scan Technique qui consiste à recadrer une image 16/9 au format 4/3. Les parties non essentielles de l’action situées sur les côtés sont supprimées.
Péritel (Scart) Connecteur à 21 broches qui permet de transporter de nombreux signaux même en composantes tels que vidéo composite, S-Vidéo, RVB, le son stéréo et la commutation 16/9ème.
PIP (Picture In Picture) Technique permettant de visualiser sur un support de diffusion une seconde image sous forme de vignette dans l’image principale.
Pixel (Picture Element) Plus petite surface électronique permettant de restituer une image.
Quantification Lors de la numérisation de données analogiques, la quantification corrrespond à la valeur des échantillons en code binaire. Elle s’exprime en bits : 4, 8, 16, 20, 24, 32, ou 64. Par exemple, une quantification à quantification à 32 bits, permet d’attribuer 2 32 = 4 294 967 296 valeurs.
Ratio d’image (format d’image) Rapport entre la largeur et la hauteur d’une image. Exemple : 4:3 ou 16:9
Rendering En compositing et montage, lors de l’export, demander au processeur de calculer les effets, titrages, ralentis, accélérés et segments audio qui ont été préalablement posés sur les piste de montage.
Résolution Nombre maximal de points (pixels) que peut afficher un écran en largeur et en hauteur. Par exemple : 800 x 600, 1024 x 768 .
RVB (ou RGB) Signal vidéo dans lequel la chrominance est véhiculée en trois couleurs primaires, le rouge R, le vert V et le bleu B.
Safe Frame (Zone de sécurité) Zone de sécurité où il ne faut pas placer d’éléments essentiels de l’image afin qu’ils ne soient pas rognés lors de la diffusion sur écran.
SDI (Serial Digital Interface) Interface haute capacité destinée à exporter des vidéos non compressées en temps réel. La SDI exporte les vidéos SD et HD non compressées ainsi que le son par un câble unique.
Sélecteur/distributeur Périphérique audio/vidéo destiné à relier plusieurs sources à une seule sortie ou permettant de répartir un même signal sur plusieurs sorties.
Soft Edge Partie d’un écran panoramique où se superpose deux zones de projections affichant une même image et dans laquelle la luminosité de chaque projecteur est ajustée afin de rendre le raccord invisible.
Smear Phénomène provoqué par une source d’éclairage très vive qui se caractèrise par une traînée lumineuse verticale lorsque celle-ci frappe le capteur de la caméra.
S-vidéo Connectique spécifique utilisée pour véhiculer séparément la luminance (Y) et la chrominance. Aussi appelé S-Vidéo, S-VHS ou Ushiden.
Switch Commutateur
Tally Voyant lumineux de couleur rouge attestant qu’une caméra est à l’antenne.
Time code (Code temporel) Signal auxiliaire enregistré sur la bande magnétique conjointement au signal vidéo. Il permet de repérer les images par leur marquage temporel. Un time code comprend 8 chiffres (heure: minutes: secondes: numéro d’image dans la seonde).
Time stretching Modification de la durée d’un son sans en modifier la hauteur. Afin de ne pas altérer le signal, il ne peut être appliqué que pour de petites modifications de durée.
Trame Ensemble des lignes horizontales paires ou impaires correspondant à la moitié d’une image vidéo, soit 312,5 lignes en Pal/Secam (une image complète se formant sur 625 lignes). L’assemblage de 2 trames forment une image entrelacée.
Upscaling Technique permettant de renormaliser une vidéo en une résolution supérieure à celle de l’encodage. Exemple : Diffuser un DVD (720×576) sur un écran HD. Ce procédé doit être évité car il se traduit par une perte de qualité.
Vecteurscope Oscilloscope spécialisé mesurant les composantes couleur d’un signal vidéo en les représentant sous forme vectorielle à partir des informations différentielles de couleur (B-Y sur l’axe horizontal et R-Y sur l’axe vertical).
VITC (Vertical Interval Time Code) Signal temporel à 8 chiffres enregistré sur les pistes vidéo. La lecture du VITC est possible au ralenti et en pause.
XLR Connecteur professionnel comportant 3 broches et destiné à transmettre des signaux audio.
YUV Signal correspondant aux signaux de chrominance Pal : Y = luminance, U et V = composantes différentielles de couleur du rouge et du bleu. Voir aussi : composante
1.33 Ratio des écrans au format 4/3.
1080i Format hd : Image entrelacée de résolution 1 920 x 1 080 (2 073 600 points par image)
1080p Format hd : Image de résolution 1 920 x 1 080 ( 2 073 600 points par image) utilisant l’ affichage progressif pour rendre l’image plus stable et plus nette lors des mouvements rapides.
16:9 Format d’ image dont le rapport entre la largeur et la hauteur est de 16/9 soit 1.777. L’image est 1.77 fois plus large que la hauteur.
3:2 pulldown Méthode de conversion d’une séquence cinéma (24 images/seconde) au format NTSC (30 images/ seconde) qui consiste à diffuser une image en 2 trames et la suivantes en 3.
4:3 Format d’ image dont le rapport entre la largeur et la hauteur est de 4/3 soit 1.333. L’image est 1.33 fois plus large que la hauteur. Il s’agit du format classique des moniteurs et téléviseurs .
720i Format hd : Image entrelacée de résolution 1280 x 720 (921 600 points par image)
720p Format hd : Image de résolution 1 280 x 720 (921 600 points par image) utilisant l’ affichage progressif pour rendre l’image plus stable et plus nette lors des mouvements rapides.
4:1:1/4:2:0/4:2:2 Méthode d’échantillonnage d’un signal vidéo RVB en codage composante (YUV). Le premier chiffres exprime la luminance (Y) et les deux derniers les chrominances rouges et bleues(Cr et Cb)sur les lignes paires et impaires. Dans le cas de l’échantillonage 4:2:2, par exemple, on prélève quatre échantillons Y pour deux échantillons Cb et deux échantillons Cr. Pour le 4:2:0, ils est prélevé quatre échantillons Y et deux échantillons Cb et Cr sur les lignes impaires seulement.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9